Les différents niveaux de qualification :

CAP, BAC PRO, BTS...

117467643_l.jpg
LE CAP

​Accessible après la 3ème, ce diplôme professionnel couronne 2 années de formation dans un lycée professionnel sous statut scolaire ou dans un CFA, comme apprenti.  Très spécialisé, le CAP prépare à un métier précis, même s’il comprend encore des matières générales. Sa finalité première est l’insertion professionnelle (d'après la FFB).

  • Le titulaire d'un CAP est un ouvrier professionnel

  • Il est qualifié dans un domaine spécifique et maîtrise les compétences techniques, il effectue les travaux d'exécution sans difficultés particulières.

  • Il a connaissance des règles de sécurité

  • Avec de l'expérience, le titulaire d'un CAP exécute les travaux en autonomie, avec une plus grande part d'initiative

  • À ce niveau, un salarié du BTP peut prétendre à un salaire moyen mensuel brut de 1600,00 € (sans heures supplémentaires).

152401611_l.jpg
LE BAC PRO - une plus grande autonomie, l'accès à l'encadrement

​Accessible après la 3ème en lycée professionnel ou en apprentissage, le bac professionnel (en 3 ans)  prépare à l’insertion directe dans la vie active en tant qu’ouvrier hautement qualifié ou technicien. Il peut également être préparé en 2 ans après un CAP. Une poursuite d’étude en BTS est envisageable (FFB).

  • Le titulaire d'un BAC PRO peut être employé ou compagnon professionnel

  • Il effectue des tâches plus complexes et plus diversifiées avec un niveau d'autonomie supérieur ; avec l'expérience, il peut encadrer une équipe.

  • Il est responsable de la bonne réalisation de ses travaux qui peuvent impliquer la lecture de plans et la tenue de documents d’exécution qui s’y rapportent.

  • Il peut être assisté d’autres ouvriers et être amené à assumer des fonctions de représentation simple, sur instruction du chef d’entreprise. Il possède de bonnes connaissances professionnelles.

  • À ce niveau, un salarié du BTP peut prétendre à un salaire moyen mensuel brut de 1720,00 € (sans heures supplémentaires).

135140424_l.jpg
LE BTS - Autonomie et responsabilités

​Ces diplômes forment des spécialistes dans un sous-secteur donné, capables d’occuper des postes de collaborateur d’ingénieur, (sous-)chef de chantier ou (aide-) conducteur de travaux. Il se prépare en 2 ans après le bac (général ou technologique). La sélection se fait  sur dossier. L'accès est de droit pour les titulaires d’un bac techno (prioritaires, notamment en BTS) ou d’un bac pro de la même spécialité avec mention « bien » ou « très bien ». Le BTS peut se préparer sous statut scolaire ou en apprentissage. Une poursuite d’étude est possible, en licence pro notamment (FFB).

  • Le titulaire d'un BTS est un technicien ou un agent de maîtrise.

  • Il réalise des tâches d'exécution, de contrôle et d'organisation.

  • Il a un rôle de commandement, d'autorité et encadre une équipe.

  • Il est expert dans son domaine avec une excellente technicité et se forme continuellement aux nouvelles technologies

  • Il maîtrise les règles de sécurité et s'assure de leur respect.

  • À ce niveau, un salarié du BTP peut prétendre à un salaire moyen mensuel brut de 2100,00 € (sans heures supplémentaires).

photo-blog-article-vae-sondeur-une-grand
LE TITRE PRO - Développer de nouvelles compétences

​Il est en général délivré après une formation de base dispensée principalement dans les centres AFPA [ et dans les GRETA de l'Education Nationale], dans le cadre de contrat de professionnalisation ou sous statut de stagiaire de la formation professionnelle.
Il peut également faire l’objet d’une validation des acquis de l’expérience (FFB).

  • Le titre professionnel (TP) est un titre certifié (ou certification professionnelle) délivré au nom de l'État, par le ministère du Travail. Ce titre atteste que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l'exercice d'activités professionnelles qualifiées.

  • La qualification dépend du titre préparé : dans le cas des sondeurs en géotechnique, le titre professionnel est de niveau 4 (Baccalauréat).

  • Pour les sondeurs, le salaire débutant est de 1500 à 1700 € et évolue rapidement vers 2000€ en moyenne.