VOIE

SCOLAIRE

BTS MGTMN

CONTRAT

APPRENTISSAGE

155564475_xl.jpg
LE BTS MGTMN
Métiers du Géomètre topographe et de la
Modélisation Numérique

Avec mon BTS MGTMN, je vais pouvoir développer des compétences aujourd'hui particulièrement recherchées : à la croisée des domaines du numérique (BIM), du droit et des technologies innovantes, ce diplôme va me permettre de travailler aussi bien en intérieur qu'en extérieur.

Comme géomètre-topographe et spécialiste de l'occupation du sol, je serai un acteur incontournable et souvent parmi les premiers à intervenir dans tous les projets d'aménagement de l'environnement et de l'urbanisme. En effet, concevoir de nouveaux projets implique de bien connaître l'existant (sol, sous-sol, patrimoine bâti et infrastructures...).

Je vais donc être amené(e) à intervenir dans différents domaines :

- Dans le domaine du foncier et de la construction :

Dans ce cadre, mon principal domaine d'intervention sera l'aménagement et l'urbanisme. Il faudra que je possède une vision globale de l’occupation technique du sol. Mon rôle sera alors de préciser les différents droits d'occupation du sol, donc de la propriété foncière. Il me faudra acquérir des compétences juridiques spécifiques.

Pour décrire l'occupation du sol, sur le terrain, je ferai appel aux nouvelles technologies (théodolites, GPS, scanner 3D...). Après analyse et intégration des données, je serai en mesure de produire des plans numériques (en 2D ou plus rarement en 3D).

- Dans le domaine de la modélisation numérique :

Dans ce secteur en pleine évolution avec le développement du BIM, mon métier nécessitera une bonne capacité à intégrer les nouvelles technologies. Le BIM concerne chaque année un plus grand nombre d'acteurs. Les intervenants souhaitent de plus en plus disposer des informations d'occupation du sol sous format numérique en 3 dimensions.

Cette évolution concerne les bureaux de géomètres-expert, les entreprises spécifiquement orientées vers ce secteur d'activité, les grands groupes, les collectivités :

- détection de réseaux

- Modélisation en 3D de l'existant : topographie, infrastructures, bâtiments...

- Géoréférencement et SIG (système d'Information Géographique)

Rigoureux, sachant rendre compte, à l'aise dans les relations humaines, avec l'envie d'apprendre et d'évoluer dans un secteur innovant, le métier de géomètre-topographe est fait pour nous.

123735964_l.jpg
L'INSERTION PROFESSIONNELLE

Secteur en très forte tension, les offres d'emplois sont nombreuses et régulièrement non pourvues.

Le recrutement de techniciens supérieurs MGTMN intéresse particulièrement : 

- dans le secteur privé :

les cabinets de géomètres experts, les sociétés de topographie, les entreprises du secteur Bâtiment Travaux Publics, les bureaux d’études, les agences d’urbanisme, les éditeurs de logiciels professionnels, les fabricants de matériel topographique, etc.

- dans les secteur public :

les services d’ingénierie, de topographie, de gestion patrimoniale (SNCF, EDF, ERDF, GRDF, RATP, etc.), les collectivités locales et les établissements publics d’aménagement (services techniques d’urbanisme, de gestion patrimoniale, et leurs cellules de gestion de l’information géographique), l'Institut géographique national (IGN), la Direction générale des finances publiques incluant le service de la publicité foncière – ex-cadastre (DGFIP), la Direction départementale des territoires (DDT), les collectivités territoriales, etc.

 

Dans l'entreprise, le diplômé du BTS Métiers du géomètre-topographe et de la modélisation numérique - BTS MGTMN - est en général placé sous l’autorité et l’encadrement :

  • du chef de service,

  • de l’ingénieur,

  • du géomètre expert...

68091091_xl.jpg
LA FORMATION

Le formation en BTS MGTMN me permet d'acquérir les compétences pour exercer dans un cadre très varié : études, expertises, production.

L'enseignement professionnel se complète en entreprise lors des stages (8 semaines pour la voie scolaire, alternance pour les apprentis et la formation continue).

J'acquerrai les compétences suivantes : 

  • recueil des données, classement des informations

  • analyse, extraction des éléments nécessaires à l’étude dans le domaine de l’environnement, des documents d’urbanisme, de l’ingénierie des VRD, de la réorganisation et de l’amélioration foncière.

  • préparation d'un dossier de propriété foncière (recueil des informations foncières juridiques et techniques, levés fonciers,…).

  • mise à jour les documents cadastraux, élaboration de documents d’urbanisme

  • maîtrise des outils d'acquisition de données : théodolites, scanner 3D, photogrammétrie...

  • maîtrise des méthodes de saisie, de traitement et d’exploitation des données.

L'enseignement professionnel se répartit en 7 grands domaines :

Connaissances topographiques ; Saisie des données ; Traitements numériques ; Traitements graphiques ; Domaines d'intervention du géomètre ; Droit professionnel ; Economie et gestion d'entreprise

Les Modules d'enseignement général - Mathématiques ; Physique ; Culture générale et expression ; Anglais -  me permettront d'acquérir les savoirs fondamentaux pour bien communiquer et développer des compétences scientifiques utiles à toute évolution de carrière.

shutterstock_1376088131.jpg
POURSUITE D'ÉTUDES

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier, il est possible de poursuivre dans une licence professionnelle du secteur, en école d'ingénieur ou en master (après une L3) ; ainsi les nouvelles compétences et les nouveaux savoirs associés permettront au diplômé(e) de devenir assistant ingénieur, ingénieur, géomètre-expert DPLG.

 Exemples de formations possibles :

L’accès aux niveaux licence et master/ingénieur permet d’envisager des équivalences avec d’autres diplômes européens, favorisant ainsi la mobilité. Le/la diplômée pourra également se présenter aux concours de la fonction publique (cadastre, IGN, DDT, etc…).

dji-mavic-pro-2-52.jpg
ORGANISATION DE L'ANNÉE

L'organisation de l'année est très différente selon le statut (scolaire ou en alternance).

Concernant les enseignements, ils sont identiques mais la répartition hebdomadaire sera différente :

  • Culture générale et expression  : 3h ou 4h

  • Anglais (1h de co-enseignement) : 3h

  • Mathématiques (0,5h de co-enseignement) : 4h

  • Physique - Chimie : 3h ou 3h30

  • Enseignements professionnels : 18h30 ou 21h

  • Accompagnement personnalisé : 1h ou 2h

  • Total 32h30 (scolaire) ou 35h00 (alternance)

Organisation annuelle :

Voie scolaire : 8 semaines en entreprises, calendrier scolaire commun (académie)

Alternance : 20 semaines en centre d'apprentissage (lycée) et 27 semaines en entreprise.

Le diplôme et les exigences étant communes, les deux voies de formation impliquent de la part des étudiants, y compris des apprentis, un travail personnel scolaire qui ne doit pas se limiter au temps de présence au lycée. Pour assurer sa réussite à l'examen en alternance, il est nécessaire de travailler régulièrement tout au long de l'année.

LP BEAUMONT.jpg
Comment découvrir le lycée et s'inscrire en BTS MGTMN (alternance ou scolaire)

Le BTS MGTMN est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac STI2D, bac pro du domaine (TGT en majorité) et baccalauréat général.

Bien que les formations scientifiques et techniques soient privilégiées, un(e) jeune issu(e) d'une formation différente et particulièrement motivé(e) peut très bien y réussir.

Parmi les BAC PRO, certains préparent à cette formation :

  • Bac pro Technicien Géomètre - Topographe (au lycée Norman Foster)

  • Bac pro Travaux publics (au lycée Norman Foster)

  • Bac pro TEB EE ou AA (au lycée Norman Foster)

  • Bac pro TB : organisation et réalisation du gros oeuvre (au lycée Norman Foster)

 

L'inscription par la voie scolaire (étudiant) est commune à l'ensemble des formations post-bac : c'est la procédure Parcoursup.

Pour une inscription en apprentissage, bien que l'inscription sur Parcoursup ne soit pas obligatoire, elle est très fortement conseillée.

Une inscription dans un formation par alternance (apprentissage ou formation continue) va impliquer 3 acteurs : le jeune en formation, le centre de formation et l'entreprise signataire du contrat d'apprentissage. L'apprenti est un salarié(e) alors qu'un jeune en formation continue peut-être salarié(e) ou demandeur d'emploi.

SE RENSEIGNER POUR L'APPRENTISSAGE :

CFA de l'Académie de Toulouse - Secrétariat administratif : Mme Delavad Sabine

Téléphone : 06 30 91 85 14

Email : apprentissage.beaumont@ac-toulouse.fr

SE RENSEIGNER POUR LA FORMATION CONTINUE :

GRETA Midi-Pyrénées Ouest - Coordonnatrice : Madame Lopez Maria

Téléphone : 06 89 52 25 38

Email : maria.lopez@mongreta.fr

Pour découvrir l'établissement, rien de plus facile :

  • Je viens aux journées "Portes ouvertes"​

  • Je fais une immersion pour une journée ou plus.

  • J'appelle le lycée (05 63 26 14 50 ) et je prends rendez-vous pour une visite.

 

Si vous souhaitez reprendre vos études ou si vous avez un parcours atypique, n'hésitez pas à appeler directement le lycée pour plus de renseignements.

Voir la vidéo de présentation (avec le son)

Quelques vidéos pour en savoir plus

Vidéos de nos partenaires - film de présentation

Copyright Vidéo Haut de page - Lycée Norman FOSTER

youtube.png
youtube.png
youtube.png

MUSIQUE

Music by : Atom Music Audio / Composer : Andreas Resch & Dominik A. Hecker
Mastering: Lyubomir Yordanov / Album : Mechanize, Vol. 2: Epic Dramatic Rock Tracks / Track : Revolt

© 2020 All rights reserved Ⓟ 2020 Atom Music Audio Ltd.

Logo ARGELg.jpg

Copyright Vidéo Pied de page

Burghartz.jpg
1200px-Leica_Geosystems.svg.jpg
2011_obge-bole.jpg