LE BIM

La révolution numérique dans le BTP

BIM-BATIMENT-DEFINTION.jpg

Qu'est-ce que le BIM ?

Le BIM ou "Building Information Modeling" n'est ni un logiciel ni une maquette numérique !

Le BIM, c'est tout d'abord une méthode de travail, un processus qui va utiliser la maquette numérique en 3D comme objet principal d'échanges d'information.

C'est l'usage de cette maquette numérique (et non la maquette elle-même) par tous les acteurs du BTP, de l'architecte à l'utilisateur final, qui définit le BIM.

Toutes les phases de construction sont concernées : la planification, la conception, la construction puis l'exploitation.

nuevas-tecnologias-en-la-construccion.jp

Pourquoi le BIM est si important :

Le BIM va bouleverser l'ensemble du secteur par l'intégration de tous les acteurs dans une chaîne d'information commune.

Ce processus et la numérisation de l'ensemble des phases d'un projet auront pour effet de modifier les process de production par une industrialisation plus importante des éléments constructifs (préfabrication).

Déjà obligatoire dans certains pays, l'usage du BIM se généralise en France notamment pour les chantiers publics.

shutterstock_1401735323 INVERSE.jpg

Est-ce une mode ?

Non, le BIM est amené à se développer dans les années à venir. Les maîtres d'ouvrages (les clients) demandent de plus en plus un accès aux informations numériques du bâtiment pour son exploitation future.

Les entreprises développent aussi ce processus pour optimiser l'usage des matériaux et matériels, la planification sur le chantier et donc les coûts.

Enfin, les contraintes environnementales imposent des normes de plus en plus strictes pour la construction : les ouvrages deviennent très techniques et optimisés. Les phases d'études et d'impact deviennent essentielles et le BIM permet justement le partage d'informations entre de nombreux acteurs.

50630925_xl.jpg

Le BIM, on y est ?

Oui et non... La numérisation dans la construction remonte déjà à de nombreuses années. Les architectes et les bureaux d'études y sont bien préparés. La plupart des entreprises ont elles aussi déjà cet usage au quotidien (mais chacune avec ses propres outils). C'est moins vrai sur les chantiers (travail sur plans 2D) et dans l'exploitation des bâtiments.

Pour autant, cette numérisation n'a pas forcément impliqué le partage de l'information.

Le partage est l'atout majeur du BIM mais c'est justement sur ce point que se présente la difficulté majeure : l'interopérabilité des systèmes et des logiciels.

Cependant les choses évoluent très vite et les grands acteurs du secteur progressent rapidement. C'est par exemple le cas du workflow (process de travail) proposé par Autodesk, logiciel utilisé au Lycée Norman Foster.

En savoir plus

autodesk-1-1.jpg
LOGO fbtp-82-reforme-du-rge.jpg
maxresdefault.jpg